Avertir le modérateur

05/11/2012

A propos des Surfs

Un bel hommage aux Surfs se cachait dans l'hommage de l'écrivain Jérôme Leroy fit dans Causeur.fr à Frank Alamo récemment décédé:


"Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une tante née en 48 qui vous a laissé son Teppaz et les disques qui vont avec quand vous aviez dix ans. On s’est drogué au paysage sonore français des années 60 durant toute notre puberté. Résultat, on ne comprend rien à rien à la musique dodécaphonique et on préfère Les Surfs à Pierre Boulez. Vous vous souvenez des Surfs ? Des petits malgaches, le seul authentique groupe hexagonal de doo wop. Les Platters du gaullisme qui vocalisaient en plein putsch d’Alger. « À présent tu peux t’en aller ». Un message subliminal pour le général Salan. Ce morceau- là aussi, Frank Alamo l’a chanté. On a tort de ne pas écouter davantage les paroles de ces ritournelles chromées comme des Cadillac et nerveuses comme les petites décapotables MG. Elles disent l’essentiel."

Les Surfs, "les Platters du gaullisme".

La preuve :

Bien vu !

;-)

Jocelyn - Madagascar-musiques.net


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu